Catégories

Blog

Dépression où te caches-tu ?

La dépression masquée

En avoir plein le dos, avoir une peur au ventre, perdre sa tête, ne pas digérer une critique…toutes ces expressions nous rappelle que nos émotions peuvent être somatisés à travers notre corps. .
Cependant seul un psychiatre peut diagnostiquer une dépression. Entre les maux du corps et de l’esprit il y a un lien à définir avec prudence, car si les douleurs physiques sont apparentes, le trouble psychique reste toujours difficile à détecter.
Qu’est ce que la dépression masquée ? Comment la repérer ? Quelles sont les causes ? Quand faut-il consulter ?

Qu’est ce que la dépression masquée ?

La dépression masquée se traduit par des douleurs physiques (maux de ventre, douleurs dorsales, troubles cardio-vasculaires, troubles digestifs, troubles gastro-génitaux, troubles génito-urinaires, troubles musculaires ou osseux, vertiges, céphalées, urticaire, psoriasis) pouvant être la conséquence d’un état de fatigue morale, d’anxiété, de colère, d’épuisement, masquant un état dépressif.
Les personnes souffrant de dépression masquée, ne sont pas conscientes de leur état psychique, elles restent simplement concentrées sur leurs symptômes physiques, qui accaparent leur énergie.
De plus, elles ne se plaignent pas de la qualité de leur quotidien, et n’aiment pas aborder leur vie intime.

Comment repérer une dépression masquée ?

Il est difficile de repérer une dépression masquée, car souvent les symptômes physiques prédominent chez le patient. Celui-ci n’aborde jamais la question d’un possible mal-être psychique, cependant, on peut en identifier plusieurs signes.
Notamment, par la perte d’intérêt des choses de la vie quotidienne, des troubles du sommeil, une perte d’appétit, une perte d’énergie, une diminution de la libido. Aussi, la personne ressentira un grand sentiment d’inutilité, d’autodépréciation, ponctué par une humeur souvent triste, et des idées suicidaires. Tous ses symptômes sont cachés par des manifestations psychosomatiques pouvant prendre plusieurs formes, ce qui rend difficile le dépistage de la dépression masquée.
Ainsi, le rôle du médecin traitant est de repérer l’existence ou non d’un état dépressif, notamment, savoir si l’état de fatigue du patient est lié à un manque de sommeil, ou bien à une fatigue morale, ou si la perte de poids est liée à un manque d’appétit. Se demander pourquoi aucun traitement n’a été efficace contre ses maladies somatiques. Il est aussi important de cibler les questions afin de détecter au mieux cette dépression cachée.

Quelles sont les causes ?

Les personnes qui expriment leur souffrance par des symptômes physiques, peuvent être persuadé que leur entourage ne prend pas en considération les maladies psychiques, perçu comme honteuses, ou comme un laisser aller. Ainsi, dans notre société, la maladie psychique n’est pas encore prise en compte, on va s’attarder à un mal physique visible, plutôt qu’a un mal psychique, invisible.
Il peut aussi arriver, que le malade lui-même n’accepte pas cette maladie psychique, souvent critiqué chez d’autres. Il se retrouve ainsi dans la négation de sa pathologie, exprimée alors dans la souffrance physique.

Chez les enfants et adolescents, il arrive qu’ils souffrent de dépression masquée, lorsque ceux-ci n’ont pas la possibilité d’exprimer leur souffrance, parce qu’ils n’ont pas les mots justes pour le dire, ou qu’ils sont trop jeunes.

Quand faut-il consulter ?

Il est important de consulter un psychiatre ou un psychologue, lorsque les symptômes physiques persistent malgré des traitements médicamenteux. Ainsi, le patient ayant éliminé toutes causes somatiques, par des examens médicaux, devra alors se questionner sur de possibles troubles psychiques.

La dépression masquée nécessite d’être soignée comme une dépression classique, ce qui permet à long terme de ressentir un mieux être morale, et de réduire la prise de médicaments contre les douleurs physiques.

Il faut savoir que dans le cas de dépression masquée, comme dans toute dépression, le risque suicidaire est bien présent.

La psychothérapie va aider le patient, à tenter de lever ses mécanismes psychiques cachés, qui convertissent sa souffrance morale en douleur physique. La durée d’une prise en charge est d’environ 6 mois.

Pour finir

La personne souffrant de dépression masquée, n’est pas consciente de son état émotionnel, de ce fait, elle reste figée sur ces symptômes physiques, ne guérissant pas malgré tout un tas de traitements. Il est ainsi conseillé d’entendre ses émotions, afin d’avoir conscience de son état affectif. En parler à un psychologue peut aider à la levée de cette inhibition psychique.

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0
conditions d'utilisation.